Top articles

  • Jérôme

    18 août 2012

    Dans la vie comme aux échecs, on peut bien céder une tour mais non la dame. "Armes blanches et grenades noires". J'aurais aimé que ce soit contre ta joue qu'elle ait ronronné cette menace mutine, que ce soit dans tes yeux qu'elle ait déversé son chantage...

  • La base nantaise

    05 juin 2012

    La tendresse a ses raisons que le coeur comprend très bien. Etre au bon endroit au bon moment, c'est l'art des autres. Mais nous sommes bonnes perdantes et toujours d'accord : l'alcool, comme l'amour, n'est valable que lorsqu'il est fort. Nos échecs ont...

  • Pauline

    24 avril 2012

    Les photos sont là, il ne te reste plus qu'à les prendre. "Fais ce que tu sais faire de mieux", high five en talons hauts et bons baisers de Nantes centre. Ton dos a soupiré quand je l'ai enlacé, le jeu pouvait commencer. Voilà comment ça s'est passé,...

  • Fanny

    07 mars 2012

    Impossible de vous dire mon âge, il change tout le temps. J'écarte le rideau de tes cheveux d'ange et te murmure que Dieu a de beaux saints ce soir. Endiablée, fausse agnostique, tu dessines une ligne de sel sur la peau tendue entre mon pouce et mon index...

  • Hervé

    02 février 2012

    Le port de plaisance est un lieu conçu pour que les navigateurs qui ne prennent pas la mer puissent rencontrer des vacanciers qui n'ont pas de bateau. Assise à la fenêtre, les jambes métronomes au vent, je t'emprunte un peu de ta mer du bout du monde....

  • Claire

    08 octobre 2011

    Le corbeau critique la noirceur J'admire ma ville, je la domine les poings sur les hanches. Elle est comme un immense manège dont chaque tour me vieillit, trahi mon âge. Mes talons aiguilles n'ont plus peur des pavés, Nantes est devenue mon étoile du...

  • Claire

    20 novembre 2011

    Les mouettes naissent des mouchoirs que l'on agitent au départ du bateau. L'auditoire s'impatiente tandis que le temps pulse sous mes ongles dorés. Un nombre incroyable de personnes survoltées me bourdonnent autour avec l'ordre paradoxal de ne pas me...

  • Matthieu

    20 juin 2011

    La moelle la plus exquise se trouve dans l'os le plus dur. Timidement, tes doigts caressent ma nuque, s'imisçent entre mes cheveux. Comme un invité tu replaces ta main sur ma gorge artiste. Il y avait longtemps que tu n'étais pas venu chercher un peu...

  • Julien

    08 décembre 2010

    Qui apaise la colère éteint un feu ; qui attise la colère sera le premier à périr dans les flammes. Je relève des yeux d'encre de chine sur tes pupilles entourées de piscine. Les pauvres, elle s'écarquillent d'incompréhension, elles interrogent le sourire...

  • Justine

    11 septembre 2010

    La vie est un ballet ; on le danse qu'une fois. Ses mains parlaient à Dieu, et moi avec mes pieds ancrés dans la terre, je n'ai pu les entendre. J'ai seulement admiré cette danse, évidente et simple, dont aucun geste ne semblait réel. Intriguée par son...

  • La voix

    04 juillet 2010

    Dans le coeur humain, il y a des cordes qu'il est préférable de ne pas faire vibrer. Les tirages se sont épuisés et ils ont voulu me faire lire des journaux aux pages blanches. Vous pensez bien que, même en traumatisant les aiguilles des horloges pour...

  • Bastien

    05 juin 2010

    Il faut toujours jouer loyalement quand on a les cartes gagnantes. Je pourrais t'expliquer comment les gens mentent, l'élégance du Chanel n°5 et comment les Ray-ban ne permettent pas de mieux voir mais d'être mieux vu. Et si je te présentais à tous ces...

  • La voie

    22 mai 2010

    Il y a des mots qui pleurent et des larmes qui parlent. Cela fait une semaine maintenant que je fais mourir toutes les fleurs sur mon passage. Et en me regardant dans la glace hier soir, dans cette débauche propre à la jeunesse, j'ai su que j'avais pris...

  • Tony

    03 mai 2010

    On risque de pleurer un peu si l'on s'est laissé apprivoiser... Ne l'appelle pas monsieur. Il a tout d'un homme, mais c'est au diable qu'il a vendu son âme. L'éphèbe a les yeux noirs et à chaque baiser, tu peux voir ses doigts se croiser dans son dos....

  • Guillaume

    21 avril 2010

    La vie n'est pas un restaurant, mais un buffet. Levez vous pour vous servir. Je me souviens encore de notre cierge à St Nicolas. Il avait le goût provoquant de la jeunesse insoumise. Ce jour là, on s'était dit qu'il fallait mettre toutes les chances de...

  • Nicolas

    14 avril 2010

    Depuis que les femmes écrivent, les homme ont perdu des plumes. Calme toi, tout va bien se passer. La place est silencieuse, écarte ce sentiment d'insécurité. Ils ont tous fermés les yeux, ils ne peuvent pas nous entendre. Alors profitons, tout est trop...

  • Guillaume M.

    04 avril 2010

    Parce que ton dos et ton égo ont une conversation limitée. C'était pour une nuit, ça s'oublie. Tout s'oublie d'ailleurs, non ? Tu ressens le rythme ? Lancinant, lascivement il te met dans un drôle d'état. L'Allegro est joué piqué, le tempo se pose, j'en...

  • La majorité

    26 mars 2010

    L'élan fait partie du saut. Je sais que ça n'est pas un remède à tout. Que ma plume ne comble pas le manque, qu'elle n'atténue pas la peur et qu'elle rit devant mes erreurs. Mais j'ai décidé de foutre toute ma vie l'air. De plaquer mes névroses sur mes...

  • Laure Sarah

    31 mars 2010

    Le difficile c'est pas de donner, c'est de ne pas tout donner. Le temps a ses règles en ce moment, il pique ses crises, n'est jamais sûr de lui et il pleure sans prévenir. On appelle ça les giboulées de Mars. Et pendant que les nuages prennent leurs quartiers...