Jérôme

Publié le par Candiice

Dans la vie comme aux échecs, on peut bien céder une tour mais non la dame.


"Armes blanches et grenades noires". J'aurais aimé que ce soit contre ta joue qu'elle ait ronronné cette menace mutine, que ce soit dans tes yeux qu'elle ait déversé son chantage séditieux et que se soit son rire qui t'ait donné des frissons. L'avertissement aurait glissé le long de ta peau attentiste, il n'aurait pas atteint tes reins, sa main trop impatiente dans ton dos l'en aurait empêché. J'aurais tant aimé la voir éveiller ton corps seulement par son attitude provocante d'aborigène, de fille accouchée ici, sur les pavés devenus avec le temps, son échiquier géant.


Mais passé minuit, les reines sont remontées dans leurs tours et les rois devenus vulnérables, alors Nantes peut envoyer ses fous, qui sont de plus en plus cavaliers. "Va falloir serrer les dents, faire l'effort, parce que la nuit, chez nous, elle te mord beaucoup trop fort.", pris en passant, par les sentiments, j'entends encore leurs intimidations lubrifiées par l'alcool. Les yeux mi-clos, je revois ces décoratrices d'extérieur décaper mes murs de lamentations, ces bayadères en équilibre, libres, qui aux heures les moins catholiques, s'épenchent. Elles y murmurent, lorsqu'on s'y penche, qu'avoir la foi c'est dépassé ; tu verrais comme leurs croyances débridées sont excitantes, roucoulées dans les graves au milieu de tes prières perchées. Mené à l'exil, parmi tous ces gens brillants, seul l'échec est mat. 


Et la musique se répand. Soixante-quatre coups à jouer, pas un seul à regretter, tous à arroser. Mais les pions et les rois finiront tous au même endroit, avec les mêmes crises de foi. Inch'allah.

 

En tant qu'homme à tiroirs, ces femmes à vies multiples te plairaient, à garder tous leurs petits secrets pour les types comme toi. Mais je ne voudrais pas que tu perdes la tête, sauf si c'est pour moi. Et pour toute la tendresse de ces gestes, tous tes sens rendus fébriles, gourmands de ma ville d'asile, tu repousserais ton départ à plus tard. Pour le plaisir d'être ensemble, au milieu de ce triangle des bermudes urbain, tu resterais et deviendrais à ton tour une énigme pour la science. Il parait que nous sommes une espèce en voie d'apparition qui vole dans toutes les directions, qui avance sans rien savoir mais qui attire, sirènes insolentes, dans sa cité aimante.

 

A Nantes, si l'on finit souvent à égalité, laissant le damier bien abîmé par ce noctambulisme tactique, c'est pour que notre fin soit roque-ambolesque mais jamais pat-éthique. Gagner aux échecs, quelle drôle d'idée.

 

 

 

Commenter cet article